Psychologue clinicienne N° ADELI 75 93 2979 0
Alexia Larsonneur

 

 La démarche psychothérapeutique

Les personnes qui consultent auprès d’un psychologue peuvent le faire pour de multiples raisons :

  • deuil,
  • séparations/divorce
  •  dépression,
  • dépendances affectives
  • image de soi négative,
  • timidité excessive,
  • problèmes de confiance de soi
  • problèmes de couples
  • problèmes parent-enfant, parent-adolescent
  • crise d’angoisse/crise de panique
  • difficultés professionnelles
  • stress, burn out
  • troubles sexuels, problème d’identité sexuelle
  • addiction (alcool, drogue, nourriture, sexe…)
  • maladie ou maladie d’un proche
  • troubles psychotiques

Toutes ces souffrances sont des raisons valables pour faire appel à un professionnel qualifié. Certaines personnes viennent même sans avoir de connaissance précise sur ce qui les amène. Un sentiment de mal être diffus peut notamment être la cause d’une telle démarche.

Je travaille dans le plus grand respect de la singularité de l’individu, chaque patient a son histoire propre qui l’amène à vouloir déposer un peu de sa souffrance afin de retrouver un chemin plus juste vers lui-même et vers sa propre réalisation.

Je ne considère pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises raisons de consulter, ce qui vous pousse aujourd’hui à entamer une démarche est forcément valable, et demande d’être écouté.

Ma pratique de psychologue

Je suis diplômée de l’Université Paris VII qui est une référence en termes d’enseignement clinique. Mes expériences professionnelles m’ont amenées à travailler auprès d’adultes en souffrance psychique dans des lieux psychiatriques, avec des enfants, des ados, des populations en situation précaire, et chacune de ces expériences m’a poussé à entendre la singularité de chaque histoire sans enfermer l’autre dans des schémas préconçus.

Ainsi je pratique à ma manière, en respectant le rythme et le désir de chaque patient, afin de créer à deux la voie du mieux être. Les apports de la psychanalyse m’ont appris la complexité de l’inconscient, du fonctionnement du symptôme, ainsi que la nécessité d’entendre au-delà de ce qui est dit par le patient. Toutefois, je ne me positionne pas en tant qu’analyste « froid », masquant ses émotions et se cachant dans le silence, le travail psychologique est avant tout le fruit d’une rencontre qui se concrétise par l’alliance thérapeutique. Cette alliance est l’élément clé qui amènera le patient vers un mieux être, grâce à la confiance et au soutien bienveillant que le psychologue lui procure.